cat05 Pourquoi ne pas utiliser des images

Dans cette brochure, nous examinons l’erreur catholique d’utiliser des images dans le culte de Dieu. Ceci est expressément interdit dans les dix commandements, qui trompent les catholiques et les excluent de leur version des dix commandements.

Parce que nous n’utilisons pas d’images

Par David Cox

[cat05] © 2008 www.folletosytratados.com
Cette brochure peut être photocopiée et imprimée librement
______________

Jean 4:23 Mais l’heure vient et vient maintenant où de vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car aussi le Père de tels adorateurs cherche à être adoré.

Il y a beaucoup de religions aujourd’hui qui utilisent beaucoup d’images dans leurs cultes, leurs cérémonies et leurs activités. Les chrétiens même de bonnes églises et doctrines ont commencé à utiliser des chaînes porte-clés, des couvertures bibliques et bien d’autres choses qui ont des images religieuses. Il y a alors deux groupes de pensée. D’abord, il y a des personnes et des groupes qui pensent que ces images sont utiles d’une manière ou d’une autre dans leur relation avec Dieu. Il y a aussi d’autres personnes qui pensent très légèrement à ce sujet, et cela ne les inquiète pas car elles ne voient pas les images comme une idole où elles plient les genoux.

Quel est le culte biblique?

Nous devons définir ce qu’est le culte biblique, le culte que Dieu veut de nous. Voici toute la blague à ce sujet. La louange consiste à reconnaître quelque chose que Dieu a fait pour quelqu’un (à son avantage). Nous pouvons louer Dieu pour ce que Dieu a fait pour Israël. Thanksgiving est un type d’éloge, car il est personnel. C’est ce que Dieu a fait pour mon bénéfice. Nous devons séparer ces éléments du concept populaire d’aujourd’hui selon lequel la louange est une émotion, généralement provoquée par une musique mondaine et un spectacle qui tire fort et qui suscite ou agite les émotions.

L’adoration est une reconnaissance spirituelle de Dieu pour qui il est, elle consiste à comprendre et à reconnaître un aspect du caractère moral de Dieu. Par conséquent, dans une église biblique, le culte est principalement axé sur un enseignement, une prédication ou une exposition sous une forme ou une autre d’un ou plusieurs textes bibliques.

Pourquoi on commence avec ça? Parce que simplement le culte biblique ne se concentre pas sur les externes mais sur les changements spirituels dans la vie de la personne qui adore. Les formes externes ne sont pas importantes, ou plutôt, ce n’est pas un culte biblique. Le culte biblique a à voir avec “le spirituel” et “la vérité” (Jean 4:23). C’est ce que Dieu veut dans le vrai culte. Pour expliquer cela, nous devons comprendre que le véritable culte n’est pas lié à un site (tel que le temple de Jérusalem) ou de manière externe.

Il est lié à une procédure dans laquelle la volonté de Dieu (la Bible) est expliquée à la personne qui veut adorer Dieu, puis la vie de cette personne change. Leurs attitudes, leurs actions, leurs croyances sont différentes après le culte biblique. De plus, Dieu interdit explicitement l’utilisation d’images dans l’adoration en tant que représentations de Dieu ou d’autres concepts dans ou en dehors de la Bible.

Vous ne vénérerez pas d’autres dieux, ni d’images

Exode 20:2-5 Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, d’une maison de servitude. 3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. 4 Tu ne te feras pas une image, ni aucune ressemblance entre ce qui est en haut dans le ciel, ni en bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre. 5 Tu ne te prosterneras pas devant eux, tu ne les honoreras pas; parce que je suis Jéhovah ton Dieu, fort, jaloux, de rendre visite au mal des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

Ici, dans les dix commandements, Dieu interdit l’adoration (ou l’honneur) d’autres dieux étrangers. Dans ce contexte, nous voyons l’interdiction d’utiliser des images, explicitement pour nous incliner devant elles et pour les honorer. Ensuite, Dieu nous explique que ce commandement est parce que Lui, notre Dieu, est très jaloux, et que la colère et le châtiment de Dieu frappent tous ceux qui utilisent des images. L’idée est très claire ici que l’utilisation d’images et l’idolâtrie (culte des autres dieux) est la même chose.

Il n’y a pas de “bonnes” et “mauvaises” images

Nous noterons également qu’il n’existe pas de “bonnes” et de “mauvaises” images, mais que la prohibition est large, pour tous les types d’images. Le concept d’image désigne tout ce qui est au ciel, sur la terre ou sous la terre. Cela comprend tout.

Quand Paul prêchait à Éphèse contre les religions présentes (en particulier contre Diane, qui avait des images d’argent en son honneur), Paul fut accusé d’avoir dit: “Ce ne sont pas des dieux qui sont faits à la main” (Actes 19:26). Ce que nous comprenons ici, c’est tout ce qui est fait physiquement par l’être humain, ainsi que tout ce qui existe sans l’aide des hommes (comme une pierre qui tombe du ciel). Nous observons également que la Bible interdit de donner honneur, révérence ou inclination (acte de soumission, humiliation ou hommage).

Révérence ou culte?

Les catholiques font de grands arguments qui honorent Marie et les saints à travers leurs images, mais ils disent que ce n’est pas un culte mais une vénération. Le mot “vénérer” n’apparaît pas dans la version King James, sauf dans Esaïe 58:13 (parlant de vénérer le sabbat) et Hébreux 12:9 (parlant de vénérer nos pères terrestres). Mais la racine de cette parole se trouve aussi dans Actes 13:18, où Dieu “endure” Israël dans le désert. L’idée ici est de supporter le chemin ou le caractère d’un autre. Souffrir et vivre avec son caractère (bon ou mauvais). C’est l’idée derrière la vénération. Mais vraiment, quelle est la différence?

1 Pierre 3:15 mais sanctifiez Dieu, le Seigneur dans vos cœurs, et soyez toujours prêt à présenter votre défense avec douceur et révérence à tous ceux qui exigent la raison de l’espoir qui est en vous;

Donc, l’idée est de se conformer au caractère d’une autre personne, même si on le trouve différent du sien, ou difficile à s’y adapter. Mais au final, c’est un honneur, un respect et une priorité dans la vie. Nous pouvons donner une mesure de respect à nos parents (Exode 20:12; Hébreux 12:9) ou aux autorités civiles (1 Pierre 2:17; Romaines 13:2-7; Tite 3:1-2; 2 Pierre 2:10; Jude 1:8), mais ce n’est pas un culte dans un contexte spirituel. Adorer Dieu, c’est le laisser commander, contrôler et manipuler vos objectifs, votre morale, vos principes et votre vie éternelle. Si on laisse son respect aux parents ou aux dirigeants pour aller à l’extrême, il devient également un péché.

Quelles sont les choses interdites?

Deutéronome 4:15 Garde donc beaucoup ton âme; car aucun personnage n’a vu le jour où Jéhovah a parlé avec vous du milieu du feu; 16 afin de ne pas vous corrompre et vous faire une sculpture, image de toute figure, effigie d’homme ou de femme, 17 figure de tout animal qui est sur terre, figure de tout oiseau ailé qui vole dans les airs, 18 figure de tout animal qui rampe sur la terre, figure de tout poisson qui est dans l’eau sous la terre. 19 Que ce ne soit pas que vous leviez les yeux au ciel et que vous voyiez le soleil, la lune et les étoiles, ainsi que toute l’armée du ciel, être conduits, vous prosterner devant eux et les servir; parce que Jéhovah votre Dieu les a accordés à tous les peuples sous tous les cieux.

Ici, tout est défini par Dieu, qu’il s’agisse de Dieu lui-même, d’un homme ou d’une femme, d’un animal, d’une créature ou même du même ciel (soleil, lune, étoiles), tous sont explicitement interdits. Les représentations de Marie, des saints et de Jésus sont interdites. Il n’est pas possible d’excuser ce que Dieu interdit explicitement.

Deutéronome 5:8-9 Vous ne ferez ni pour vous-même, ni pour la sculpture, ni pour l’image de ce qui est en haut dans les cieux, ni en bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre. 9 Tu ne te prosterneras pas devant eux et ne les serviras pas; parce que je suis Jéhovah ton Dieu, fort, jaloux, de rendre visite au mal des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

Nous voyons ici que nous ne pouvons pas nous pencher devant des images. Exode 20: 5 dit que nous ne devrions pas nous incliner ni les honorer. Chaque image doit l’honorer d’une certaine manière, en invoquant le dieu qu’elle représente. Personne ne croit qu’une pierre est Dieu, mais que l’image représente ou est un moyen d’adorer le vrai Dieu. “Servir” signifie travailler pour cela ou devenir un serviteur et un partisan de quelqu’un. Les catholiques sont fiers d’être appelés et reconnus comme «guadalupanos».

Les catholiques disent “Les images sont une aide, rien de plus”

Esaïe 42:8 Je suis l’Eternel; C’est mon nom et à un autre je ne donnerai pas ma gloire, ni mon éloge aux sculptures. Esaïe 42:17 Ceux qui font confiance aux idoles seront rejetés et extrêmement confus, et disent au casting d’images: Vous êtes nos dieux. Esaïe 44:9 Les faiseurs d’images de taille, ils sont tous vanité, et le plus précieux d’entre eux, car rien n’est utile; et elles-mêmes sont témoins de leur confusion, que les idoles ne voient ni ne comprennent. 10 Qui a formé un dieu ou qui a jeté une image sans effet?

Dieu nous déclare clairement que chaque image est une vanité (sans valeur spirituelle et éternelle), et que “ce n’est pas du tout utile”, “cela ne sert à rien”. Ces mots signifient qu’ils n’aident pas. Elles sont totalement inutiles et amènent également les gens à revenir à l’idolâtrie et à entrer dans une confusion extrême.

Comment devrions-nous adorer Dieu?

Actes 17:29 Étant donc la lignée de Dieu, nous ne devrions pas penser que la Divinité est semblable à l’or, à l’argent, ou à la pierre, à la sculpture d’art et à l’imagination des hommes.

Nous voyons que Dieu n’est pas matériel dans la manière dont on peut se reproduire, puis adorons la copie. Au contraire, Jean 4:23 dit que nous devons adorer Dieu en esprit (spirituellement) et en vérité. C’est en comprenant (mentalement) le caractère, l’attitude, “l’esprit” (la façon de faire les choses) et les principes moraux de Dieu, puis en adaptant nos vies pour que nous vivions ce que nous voyons en Dieu. Ce n’est que par la compréhension des Écritures, leur priorité dans nos vies et leur mise en pratique. C’est avoir un profond respect pour la prédication, l’exposition et l’enseignement de la parole de Dieu. C’est être respectueux dans l’église, apprendre avec joie et désir, et ensuite celle d’une culture de mise en pratique de ce que vous apprenez dans votre vie personnelle. Les formes externes ne sont pas un vrai culte.